Développement personnel et parentalité

Hal Elrod, Dale Canergie, Tony Robbins… Si ces noms vous parle, vous avec certainement déjà entendu parler du développement personnel. Je vous l’ai déjà dis dans ma présentation, j’en suis un adepte. Mais quand on devient parent, il semble compliqué de pouvoir s’accorder du temps pour ce “travail” sur soi-même. Pourtant, c’est une des clés qui vous permettra également de devenir un Super Papa ou une Super Maman.
Alors, développement personnel et parentalité, c’est compatible ou pas ?

Qu’est-ce que le développement personnel ?

Le développement personnel comprend l’ensemble des recherches, lectures, formations et habitudes de vie qui vous permettre de devenir “la meilleure version de vous-même”. Ce phénomène très à la mode ces dernières années connait de nombreux fans qui suivent assidûment un programme de développement personnel. D’autres, comme moi, sont moins assidus mais aiment se tenir au courant des dernières méthodes dans les domaines qui les intéressent.

Le concept premier est de pouvoir s’accorder du temps pour soi :

  • Lire ce livre qui dort sur votre table de nuit depuis des mois
  • Faire cette séance de sport quotidienne que vous vous promettez à chaque début d’année
  • Apprendre cette nouvelle compétence qui vous attire depuis des lustres (langue étrangère, instrument de musique…)
  • Améliorer votre organisation et votre gestion du temps

Mais peut-on vraiment se permettre tout ça quand on a des enfants ? Nous allons voir ça ensemble.

KING JOUET encourage les parents pour Noël Une campagne digitale à l'esprit  GIFS pour faire connaitre les services ! - Presse Havas Paris
Prendre du temps pour moi !? Toi tu connais pas mes enfants !

Parentalité et développement personnel, une histoire d’équilibre :

Trouver du temps pour vous :

Bon il est évident qu’avec des enfants à la maison, vous n’allez pas pouvoir vous accorder énormément de temps pour vous mais ça… J’imagine que vous l’aviez déjà compris !

Pourtant il n’est pas impossible de réellement s’accorder du temps pour soi. Par exemple, Hal Elrod a inventé le concept du Miracle Morning. Tout le monde connait l’adage selon lequel l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Hal en a fait sa philosophie de vie. Selon lui, il faudrait apprendre à se lever une heure plus tôt que l’heure habituelle pour dédier cette heure à votre développement personnel. Lecture, sport ou méditation font parti des 6 activités qu’il recommande de faire durant cette heure (SAVERS). Je l’ai pratiqué durant plusieurs années et il faut avouer qu’il est très agréable de démarrer la journée de cette façon.

Mais avec l’arrivée de bébé, je préfère emmagasiner un peu de sommeil en prévision. Du coup, je m’accorde ce temps le soir, une fois que les enfants sont couchés et que le calme est revenu dans la maison. Mais il n’y a pas de règle absolue et c’est à vous de déterminer quel est le moment idéal pour vous. L’important est de sanctuariser ce moment pour s’y tenir et que toute la maison sache qu’on ne vous dérange pas à cette heure.

Un coup de pouce dans la parentalité !

Le développement personnel peut être un réel coup de pouce pour apprivoiser votre parentalité. En effet, en travaillant sur vous même, vous allez faire de vous un meilleur parent.

  • Prendre du temps pour vous ou méditer vous permettra de mieux gérer votre stress et donc d’être plus disponible sur le plan psychologique pour votre enfant.
  • En vous entretenant physiquement, vous serez en meilleur santé et plus apte à partager certaines activités avec votre enfant.
  • En apprenant des nouvelles compétences, vous pourrez les partager avec votre enfant. Vous pouvez également développer des compétences dans la parentalité qui vous seront forcément utile.
  • En adoptant un état d’esprit positif, vous mettrez de la bonne humeur dans votre maison et apprendrez à votre enfant à voir la vie du bon côté.

Vous l’aurez compris, bien que cela n’est rien de magique. Le développement personnel peut être un outil supplémentaire dans votre vie de parents.

Et si votre enfant se mettait au développement personnel ?

Bien que le développement personnel soit à première vue un monde complexe, sous des airs de secte, propulsé par des personnalités dignes des plus grands gourous. A petite échelle, cela peut-être un mode de vie pour toute la famille et permettre d’instaurer certaines pratiques dans la maison.

Chez nous, c’est lors du confinement de Mars 2020 que j’ai initié les enfants à certaines pratiques. En effet, entre l’anxiété ambiante, l’arrêt des clubs sportifs et l’isolement social… Certaines émotions ont submergé les enfants et nous avons chercher des moyens de les accompagner pour mieux apprivoiser ces émotions et traverser cette période difficile.

Grâce à internet, nous avons pu trouver des séances de yoga qui ont permis à la petite de canaliser son énergie et d’apprendre à évacuer ses émotions. Nous avons également mis en place des séances d’activités physiques en famille à l’aide d’un jeu de l’oie que nous avait fourni la maîtresse. Je l’ai maudit après quelques séances 🙂

13 raisons d'arrêter de fumer (parce que parfois c'est relou) - Page 2

Pour leur apprendre à prendre conscience de la chance que nous avons de mener la vie qui est la notre mais aussi pour leur apprendre à identifier les bons moments de leur journée, je leur ai acheté un journal adapté aux enfants.
Il s’agit de l’HappySelf Journal, j’aime beaucoup l’approche de ce journal et le graphisme qui plait aux enfants. Mais il faut reconnaître qu’il est assez coûteux pour un premiers pas dans le monde du développement personnel. Vous pouvez alors vous rabattre sur un journal de gratitude à petit prix comme celui-ci.

En conclusion,

Vous l’aurez compris, je ne cherche pas à vous transformer en fan absolu de développement personnel ou à vous faire boire la moindre parole de Tony Robbins. En revanche, je pense qu’il peut être intéressant d’appliquer certains principe du développement personnel pour les appliquer dans votre parentalité.

Et si je vous dis que ça ne coûte rien ? J’étais moi-même très sceptique avant d’essayer, alors essayer sur quelques jours (on dit qu’il faut faire la même chose durant 21 jours pour que cela devienne une habitude) et vous verrez si cela vous apporte du positif.

Dans tous les cas, je ne peux que vous encourager à lire et vous renseigner sur la parentalité pour mieux comprendre votre enfant et l’accompagner dans son développement.

Et si votre routine de développement personnel était de lire régulièrement Mission Papa ? 🙂

Vous aimez cet article ? Partagez le
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

  1. Article intéressant qui permet de ne pas s’oublier en tant que personne. C’est vrai qu’une fois parents, on a tendance à se focaliser sur le développement de son enfant au lieu du notre… Et pourtant c’est sûrement un de mes moments clés de notre vie où l’on en aurait besoin. Merci pour cette article. À tester la routine matinale 😉👍

  2. Merci beaucoup pour cet article. C’est exactement mon avis et pourtant je suis maman de 4 enfants que j’instruis moi-même à la maison. Mais quand on veut s’améliorer, on trouve les moyens et le temps de le faire.

    J’avais pas pensé proposer à mes enfants de faire du développement personnel. Et j’ai encore un peu de peine à m’imaginer comment s’y prendre. A méditer.

  3. héhé, ravie de découvrir que d’autres s’intéressent au même sujet que moi 😉 Pour moi, l’un et l’autre sont indispensables. Et ta façon de l’amener permet (j’espère) au débutant d’en voir l’intérêt !

  4. Merci pour cette article spécial parents. Le temps pour soi effectivement il faut en trouver mais c’est possible! C’est une question d’organisation. De mon côté pour l’instant, c’est le soir quand tout le monde est couché que j’en prends pour bouquiner. Prochaine étape, me remettre au sport et pourquoi pas à la méditation ou à la sophrologie.

  5. Après un burnout pro, il n’est plus question de grapiller sur mon temps personnel :p Sport, lecture et écriture sont devenus mes moments. Je suis ainsi beaucoup plus disponible quand je suis avec mes enfants. Tout le monde y gagne.

  6. Il est encore une fois question d’équilibre! Je trouve ça sympa d’initier les enfants à la connaissance de soi!
    Merci pour cet article 🙂

  7. Merci pour ton article, dans mon cas le temps est elastique, et il se prete plus à être généreux qaund on agit en amont comme tu nous le sonseille.

Laisser un commentaire