“Chéri, tu vas être papa !”

Je me souviens de ces mots comme si c’était hier. Bon il faut avouer que c’était il y n’a pas très longtemps.

tu vas etre papa
Le plus beau des messages

Le doute

Tout a commencé le lendemain de Noël, je lui avais offert un week-end en amoureux à la montagne et nous avions prévu de nombreuses activités : raquettes, chien de traineau, thalasso… Mais ce week-end ne s’est pas réellement passé comme prévu !

Au matin du premier jour, Madame est prise de nausées et me dit être très fatiguée. Bon il faut dire qu’on est au lendemain de Noël et qu’elle a peut-être abusé des délices préparés par ma mère… Mais les nausées durent tout le week-end et elle est vraiment fatiguée.

“Bon de toute façon je dois avoir mes règles cette semaine on sera vite fixés !”

Quelques jours plus tard, toujours pas de règles… Madame descend à la pharmacie pour acheter un test de grossesse. Je me souviens l’entendre depuis l’étage après avoir fait le test.

Test de grossesse

“Houston ! On a un problème.”

Le problème n’était pas l’arrivée d’un bébé, nous la souhaitions. Non, non, le problème était le résultat du test. Une deuxième barre quasiment invisible était apparu. Et là on commence à se poser des questions…

Est-ce nous qui l’imaginons tellement on désire la voir ?
Est-ce qu’elle est vraiment là ? Que veut-elle dire ?
Positif ? Négatif ? Et si le test ne marchait pas ?

Et voilà Madame repartie à la pharmacie pour racheter deux tests supplémentaires.

“Je suis sûr que le test marche pas. On peut pas rester sans réponse.”

Au-delà du regard interrogé de la pharmacienne qui se demandait si Madame était tombé sur la tête. Les deux autres test ne nous ont pas éclairé dans notre questionnement puisque le résultat était le même.

Le Nouvel An arrive et en suivant le week-end… Le temps va être long sans avoir de réponse. Une seule chose est certaine, on fêtera la nouvelle année au jus de fruit, au cas où.

Jus de fruit
Apérooooo !

La réponse tant attendue

Lundi matin, première heure, Madame est chez le médecin qui lui prescrit un bilan sanguin. Un dosage des Béta HCG, l’hormone produit lors de la grossesse. Comme nous travaillons tous les deux en EHPAD, lundi matin rime également avec Test PCR pour nous depuis quelques mois…

Beta HCG
L’heure de vérité

Dans l’après-midi, elle m’envoie un message :

“Je suis positive”

Au moment où je reçois ce message, j’ai réalisé une cinquantaine de test PCR et je lui réponds :

“Tu as attrapé le COVID ?

– Non ! On va avoir un bébé.”

A ce moment, je m’enfonce profondément dans le siège de mon bureau. J’hésite entre sauter de joie ou pleurer. Peut-être puis-je faire les deux en même temps ? Mais comment expliquer à mes collègues cette effusion de joie soudaine ?

bébé en cours
9 mois de préparation sont nécessaires pour le plus beau des cadeaux

Le retour du doute

Puis la réalité me ramène brutalement sur Terre. Ce n’est pas la première fois que nous avons cet espoir mais malheureusement, tout ne c’était pas passé comme prévu. Je décide donc pour me protéger de prendre un peu de distance avec cette nouvelle et de voir l’évolution des choses. Enfin… Plus facile à dire qu’à faire. Surtout avec mon tempérament 🙂

Une nouvelle prise de sang est faite quelques jours plus tard et le médecin se veut rassurant.

“Tout évolue correctement, on va juste faire une écho pour confirmer”

Une écho ? Chouette ! Je vais pouvoir voir bébé bien plus tôt que prévu. Enfin c’est ce que je croyais car l’échographie a douché nos espoirs.

Après avoir insisté longuement avec la sonde, la radiologue est formelle :

“Il y a une poche mais je ne vois rien dedans. Peut-être un oeuf clair. Il faut recontrôler dans une semaine.”

Saviez vous que dans une semaine il y a 10.080 minutes ou encore 604 800 secondes ? Nous l’avons appris à nos dépens tellement ces 7 jours nous ont semblé durer une éternité.

D’abord, nous avons cherché ce qu’était un oeuf clair et nous avons découvert que c’était une grossesse dans laquelle le développement se stoppait prématurément. Puis nous avons alors tenté de nous rassurer en nous disant qu’à ce stade prématuré de la grossesse il était peut-être normal de ne rien voir.

“Tu sais, sur Doctissimo, c’est 50/50. Certains ont découvert que la grossesse s’était arrêté à la seconde écho mais certains ont aussi appris que tout allait bien”

C’est ce que j’ai dis à Madame, comme pour essayer de me convaincre moi-même malgré les larmes qui coulaient le long de mes joues. Doctissimo ! Pour vous dire à quel point j’étais désespéré…

Doctissimo
La source la plus fiable d’informations médicales…

La libération

7 jours plus tard, nous voilà de retour à l’échographie. Le couloir est glauque et les mesures sanitaires m’interdisent d’accompagner Madame dans le cabinet. Je fais les cent pas dans le couloir et vois des couples ressortir tout sourire avec la première “photo” de leur bébé entre les mains.

Peut-être que dans quelques minutes cet espoir ne sera plus permis pour moi… Puis la porte du cabinet s’ouvre et j’essaye de lire une réponse sur le visage de Madame. Pas évident avec le masque.

“Tout va bien ! On entend même son petit coeur qui bat.”

A ces mots, mon coeur s’emballe. Je vais être Papa ! Et même si le démarrage de cette grossesse a été éprouvant, cela m’a permit de prendre conscience de la chance que nous avons.

échographie
Bon ok… Mini-Nous est plus petit que ça !

C’est pourquoi j’ai décidé de tout faire pour accueillir celui que nous avons prénommé “Mini-Nous” de la meilleure des façons possible.

Alors comme j’ai pu le faire lorsque les deux grandes sont entrées dans ma vie, me voilà plongé dans les lectures et les conférences sur la grossesse et les bébés.

Et c’est ces connaissances nouvellement acquises ainsi que mes questionnements et mon vécu que je souhaite vous partager tout au long de la grossesse via ce blog.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous attendez un bébé et comment se passe votre grossesse.

A bientôt pour la suite des aventures de Mini-Nous 😉

Vous aimez cet article ? Partagez le
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commentaires

  1. Tu vas être papa.
    Voici un bout de mon histoire avec Amaury , mon garçon de 8 ans maintenant.

    J’ai recu une photo de bébé , mignon et tout neuf , envoyée par mon ex : c’est le tiens !
    Je vais le voir avec 2 peurs : l’aimer ou ne pas l’aimer.

    La 1ere m’engageait à vie , moi qui ne voulait pas d’enfant .
    La 2e me proposait de faire un enfant sans papa : dur.

    Elle me met Amaury dans les bras du haut de ses 15 jours et cet instant magique m’a oté tous les doutes : je suis papa avec cet amour fou qui vient de tomber.

    Je passe les aventures qui ont suivi partant de région parisienne jusqu’au Sénégal en passant par Cannes .

    Amaury vit avec moi depuis ses 1.5 ans et voit bien sur sa mère le plus souvent possible.
    Petit mec heureux et voila ce que rappelle chez moi ce : “tu vas être papa”

    https://je-suis-commercant.fr/reclamation-objection-client/

  2. Merci beaucoup pour votre témoignage. On oublie souvent qu’une grossesse, en principe, se vit en couple. On entend pas assez le point de vue du papa. Je trouve génial. Continuez à nous émerveiller, nous faire rêver, sourire, rire ou même pleurer à travers votre vécu. J’ai hâte de découvrir la suite de votre vie de papa.

    Pour ma part, les grossesses, c’est fini. Après 4 enfants, nous avons pris le décision de ne plus agrandir la famille. Nous sommes comblés avec notre petite tribu. Maintenant, nous nous consacrons à vivre le plus heureux possible et à rêver à de nouveaux projets.

    Bonne grossesse à votre compagne et à vous.

Laisser un commentaire